Connexion

Pas encore membre ?

  • Joignez-vous à un organisme crédible et efficace qui vous représente et veille à la défense de vos droits de retraité

  • Soyez informé des questions et des débats de société grâce au journal Action, au site web et aux infolettres

  • Obtenez du soutien dans vos démarches auprès d’Hydro-Québec et de l’assurance Croix Bleue ainsi que des avantages financiers ou autres auprès de partenaires de choix (assurances, hébergement, etc.).

  • Vous pouvez de plus vous joindre à une association territoriale qui vous offrira des activités de qualité dans votre milieu.

La cotisation n’est que de 24 $ par année.

Inscription

AVCS - Hausse du taux de prime au 2012/01/01

19 décembre 2011

AVCS - Hausse du taux de prime au 2012/01/01

Le 1er janvier 2012, le taux de prime de l’AVCS passera de 0,55 $ à 0.75 $ par 1000 $ de protection.  Ce nouveau taux prévaudra jusqu’au 1er janvier 2017.  Il représente une augmentation de 36 % de la cotisation annuelle.  Comme adhérent, vous êtes confronté aux trois choix suivants : maintenir, réduire ou abandonner votre protection.  Si vous choisissez de réduire ou d’abandonner votre protection, il sera possible pour vous ou vos héritiers de récupérer les montants sacrifiés advenant un jugement favorable de la Cour.

Cette possibilité découle de l’entente intervenue le 21 juin 2010 entre l’APRHQ et Hydro-Québec,  Voici le texte de cette entente :

 

Afin de s’assurer que cet engagement s’applique également en 2012, l’avocat de l’APRHQ s’est adressé à l’entreprise.  Voici la réponse reçue :

L’APRHQ ne privilégie pas une option ou l’autre mais, dans le souci de vous permettre de prendre une décision éclairée, vous invite à prendre en compte les considérations suivantes :

  • Le prélèvement rétroactif appliqué à votre rente sous l’abréviation «Ajust.ass.-vie supp.» prendra fin le 31 décembre 2012.

 

  • L’abandon ou la réduction de la protection a comme conséquence, advenant le décès de l’adhérent, que les héritiers devront attendre la fin des procédures judiciaires avant de récupérer les montants réduits ou abandonnés.

 

  • La réduction de la protection peut être établie pour maintenir à la valeur actuelle la déduction à la source, permettant ainsi de conserver cette protection à un coût équivalent.
  • Le taux de prime de 0,75 $ 1 000 $ / de protection restera en vigueur jusqu’au 31 décembre 2017, ce qui accorde un délai de cinq ans pour obtenir un jugement final.

 

Conclusion

La voie judiciaire est maintenant libre pour une audience et un jugement sur notre recours collectif.  Le rejet par le juge Dugré, en mai dernier, de la requête d’Hydro-Québec en rejet et irrecevabilité de ce recours collectif, met fin, selon  l’APRHQ, aux mesures dilatoires qui ont reporté une telle échéance.  Les efforts sont maintenant concentrés sur le règlement du dossier.

 

Yves Tanguay 2011-11-06