Connexion

Pas encore membre ?

Joignez-vous à l’APRHQ, la représentante officielle des retraités d’Hydro-Québec, qui veille à la défense de vos droits et vous informe des questions qui concernent les retraités. Elle vous offre aussi du soutien à toutes les étapes de votre retraite, entre autres auprès du fournisseur d’assurances collectives et d’Hydro-Québec.


La cotisation n’est que de 24 $ par année, prélevée sur la dernière rente en décembre.


De plus, profitez-en pour devenir membre d’une association territoriale qui vous offrira dans votre milieu des activités variées et de qualité (sociales, culturelles, activités physiques, bénévolat, etc.)

Inscription

Foire aux questions

  • Dossier personnel

  • Comment communiquer mon changement d’adresse postale à l’APRHQ et Hydro-Québec ?

    Lorsque vous déménagez, vous devez aviser l’APRHQ et le Centre de services Ressources humaines d’Hydro-Québec. Les changements d’adresse effectués auprès d’Hydro-Québec ne sont pas transférés à l’APRHQ. Alors pour continuer de recevoir votre journal Action, n’oubliez pas de nous informer.

    Vous pouvez le faire par internet, sur ce site, en faisant une mise à jour de votre profil dans la Zone Membres ou encore par téléphone, par courriel ou par la poste. Le numéro de téléphone de l’APRHQ est 514 289-2211, poste 4428 ou sans frais 1 866 646-4428. L’adresse courriel est info@aprhq.qc.ca L’adresse postale est 75, boul. René Lévesque Ouest, Bureau 133 Nord, 1er étage, Montréal, Québec, H2Z 1A4.

    Le numéro de téléphone du Centre de services Ressources humaines d’Hydro-Québec est 514 289-5252 ou sans frais 1 877 289-5252. L'adresse courriel : centredeservicesrh@hydro.qc.ca.

  • Comment communiquer mon changement d’adresse courriel à l’APRHQ ?

    En faisant une mise à jour de votre profil dans la Zone Membres du site aprhq.qc.ca ou en communiquant avec le secrétariat de l’APRHQ.

  • Où trouver mon numéro de membre de l’APRHQ ?

    Dans la zone d'adressage sur la couverture arrière du journal Action ou en communiquant avec le secrétariat de l’APRHQ.

  • Où trouver mon numéro de matricule d’Hydro-Québec ?

    Sur le coin supérieur gauche du bulletin de rente qu’Hydro-Québec vous envoie en début, milieu et fin d’année ou quand il y a des changements dans vos versements.

  • Comment rejoindre le Centre de services Ressources humaines d'Hydro-Québec ?

    Courriel : centredeservicesrh@hydro.qc.ca

    Téléphone : Montréal 514 289-5252 ou sans frais 1 877 289-5252

    Veuilez noter que le Centre de services RH ne répond plus aux questions concernant les assurances collectives. Il faut s'adresser à la SSQ au 1 877 651-8080

  • Assurances collectives - Questions diverses

  • Est-ce que je peux recevoir un document par la poste détaillant les protections admissibles ainsi que les remboursements prévus par mon régime d’assurance collective ?

    Dans l’Espace client, vous avez accès à des versions électroniques du sommaire des protections et à une brochure d’assurance détaillant l’ensemble des frais admissibles et remboursements prévus à votre régime d’assurance collective. Toutefois, ces documents ne sont pas transmis par la poste. Si vous le souhaitez, vous pourrez imprimer le sommaire des protections à partir de votre compte dans l’Espace client. 

     

  • Est-ce que l'entente avec les Laboratoires Biron qui permet d’accéder à leurs services, notamment pour des prises de sang, est en vigueur avec SSQ Assurance ?

    Oui. L’entente avec les laboratoires Biron pour les employés et retraités d’Hydro-Québec est en vigueur avec SSQ Assurance.  Si vous avez des interrogations à ce sujet, vous pourrez contacter le Service à la clientèle de SSQ Assurance.

  • Si je fais une réclamation en ligne, combien de temps dois-je garder mes reçus ?

    SSQ Assurance vérifiera aléatoirement certaines des demandes de réclamations en ligne à des fins de vérifications. Vous devez conserver vos reçus pendant 12 mois à compter de la date à laquelle vous soumettez une demande.

  • Puis-je ne plus participer aux régimes d’assurance collective d’Hydro-Québec ?

    Vous pouvez cesser votre participation aux régimes d’assurance vie en tout temps. Cette décision est irrévocable.

    Si vous êtes un retraité de moins de 65 ans : vous ne pouvez cesser votre protection d’assurance santé que si vous êtes couvert par le régime de votre conjoint ou si vous détenez une autre assurance.

    Si vous êtes un retraité de 65 ans et plus : vous pouvez cesser votre participation à l’assurance santé sans restriction.

    Cette décision de ne plus participer au régime d’assurance santé s’applique à compter du 1er janvier suivant la demande et est irrévocable.

  • SSQ Assurance respecte-t-elle l’entente avec l’APRHQ à l’effet qu’une personne désignée par l’association et pour laquelle un assuré a signé une procuration donnant accès à son dossier puisse agir comme mandataire auprès de l’assureur ?

    Oui. Lorsque SSQ Assurance détient au dossier de l’adhérent une procuration autorisant une tierce partie à agir comme mandataire auprès de l’assureur, la personne désignée par l’adhérent peut communiquer et transiger avec SSQ Assurance pour le traitement d’un dossier.

  • 13- À qui dois-je m’adresser pour des questions qui demeurent sans réponse ?

    Les agents du Service à la clientèle de SSQ Assurance sont disponibles du lundi au vendredi entre 8 h et 20 h (HE) au 1 877 651-8080.

  • Assurance Vie collective

  • Q.1. Avec la couverture d’assurance vie (AVCB), une conjointe peut aussi avoir une assurance. Si le retraité décède, la conjointe peut-elle conserver son assurance vie à elle ?

    Oui, sans aucune preuve d’assurabilité, la conjointe a 60 jours après la date du décès pour transformer son assurance vie en assurance individuelle.

     

  • Q.2. Si les deux parents décèdent, l’assurance vie de l’enfant à charge peut-elle être transférée à son nom ?

    Non, l’assurance vie des enfants à charge n’est pas transférable.

  • Q.3. Lors du décès d’une personne à charge, combien de temps ai-je pour communiquer avec SSQ Assurance pour faire la réclamation ?

    La demande de prestations et les preuves du décès devraient être présentées à SSQ dans les 90 jours suivant la date du décès. Dans tous les cas, SSQ refuse les demandes de prestations qui sont présentées plus de 12 mois suivant la date du décès.

     

  • Q.4. Si je demande l’aide à mourir est-ce que j’aurai quand même le paiement de mon assurance vie ?

    Oui, l’assurance est quand même valide.

    Dans nos contrats d’assurance vie, il n’y a pas d’exclusion pour le suicide sauf si le suicide survient dans les 12 mois suivant l’acceptation des preuves d’assurabilité.

    Donc, il peu probable qu’un retraité qui demande l’aide médicale à mourir aujourd’hui puisse avoir passé les preuves d’assurabilité dans les 12 mois précédents.

    Dans tous les cas, l’assureur va payer pour l’AVCB et les tranches de 1 à 3 de l’AVCC (aucune exclusion).

  • Q.5 Comment puis-je modifier mes bénéficiaires en assurance vie ?

    Vous pouvez modifier les informations d’un bénéficiaire existant ou désigner un nouveau bénéficiaire dans l’Espace client en cliquant sur l’icône CONSULTER LES DÉTAILS de votre dossier, ensuite sur l’icône MODIFIER VOS PROTECTIONS, puis finalement sur l’une des options ci-après selon la modification souhaitée : ajout, suppression ou changement des désignations de bénéficiaires.

  • Assurance voyage collective

  • Q.1. Peut-on visiter un médecin avant de partir en voyage ?

    Oui, pour une consultation telle que : rhume, vaccin, renouvellement de prescription, etc. Ces motifs n’ont pas d’influence sur l’exigence de condition médicale stabilisée de 31 jours.

  • Q.2. L’assurance voyage nécessite-t-elle un examen médical ?

    L’assurance voyage de 31 jours ou moins ne nécessite aucun examen médical pour être assuré (vous n’avez pas à répondre à un questionnaire). Cependant, si vous avez des conditions préexistantes non stabilisées depuis au moins 31 jours, vous n’êtes pas admissible.

  • Q.3. Que signifie « stabilité 31 jours » ?

    Si la personne assurée est déjà atteinte d’une maladie ou d’une affection connue, elle doit s’assurer avant son départ :

    • que son état de santé est bon et stable. Un état de santé est considéré instable, et ses effets ne sont pas considérés comme ceux d’une maladie subite et inattendue, notamment dans les cas où la maladie ou l’affection, dans les 31 jours précédant la date de départ :

             -  s’est aggravée 
             -  a fait l’objet d’une récidive 
             -  est en phase terminale d’évolution 
             -  est chronique et présente des risques de dégradation ou de complications prévisibles
                 pendant la durée prévue du voyage. 

    • qu’elle peut effectuer ses activités habituelles 

       et

    • qu’aucun symptôme ne laisse raisonnablement présager que des complications puissent survenir ou que des soins soient requis pendant la durée prévue du voyage.

    Le service d’assistance voyage de SSQ peut fournir des précisions sur la signification de l’expression « maladie subite et inattendue » et indiquer à la personne assurée si son état de santé limite sa protection de quelque manière.

  • Q.5 L’assurance voyage supplémentaire nécessite combien de temps de stabilité de condition médicale ?

    Le temps de stabilité pour un produit individuel d’assurance voyage de SSQ Assurance (en complément aux 31 premiers jours couverts par le Régime) sera établi selon les normes de l’assureur.

  • Q.6. Jusqu’à quel âge l’assurance voyage est-elle offerte ?

    L’assurance voyage du Régime prend fin à l’anniversaire de la 71e année de l’une ou l’autre des personnes assurées. Toutefois, vous pourriez bénéficier de rabais sur l’ensemble des produits individuels d’assurance voyage de SSQ Assurance.

  • Q.7. Que se passe-t-il si mon anniversaire survient lorsque je suis en voyage ?

    L’assurance prend fin à votre 71e anniversaire. Pour être assuré pendant tout votre voyage, vous devez contracter une assurance voyage privée avant de partir (il est conseillé de comparer des offres, SSQ peut vous offrir des choix, la Coop Hydro, le CAA et d’autres compagnies).

  • Q.8. Que couvre l’assurance annulation? ?

    Vous ne devez pas avoir de conditions préexistantes non stabilisées 31 jours avant l’achat pour bénéficier de l’assurance annulation. Cette assurance vous remboursera le coût du voyage (max. 5000 $ par événement par personne assurée).

    La personne assurée doit avoir engagé les frais admissibles et se trouver dans l’obligation d’annuler ou d’interrompre son voyage en raison d’une cause d’annulation couverte par l’assurance.

  • Q.9. Si j’ai une assurance voyage avec une carte de crédit et que j’ai choisi le module majoré, qui paie lors d’une réclamation? ?

    Le premier payeur est votre assurance de la carte de crédit, la SSQ Assurance sera le deuxième payeur.

  • Q.10. Puisque le module majoré comporte une assurance voyage, le montant global de cette assurance est-il déductible d’impôt ?

    Oui, l’assurance voyage est incluse dans couverture d’assurance santé. Le montant total que vous déboursez pour votre module majoré est déductible d’impôt.

  • Q.11. L’assurance voyage est-elle valide si je voyage pour un travail ?

    Non, notre assurance ne couvre que pour les voyages personnels à l’extérieur du Québec.

  • Q.12. Notre assurance voyage n’a pas l’assurance bagage, puis-je acheter une assurance bagage en supplément ?

    Oui, si vous achetez une assurance supplémentaire pour prolonger votre voyage, SSQ Assurance pourra aussi vous offrir une assurance bagages sur demande.

  • Q.13. Avec mon assurance voyage actuelle de 31 jours, si je me blesse le 30e jour et que je dois demeurer sur place pendant trois jours de plus, est-ce que mon assurance voyage va couvrir les frais supplémentaires ?

    Oui, si le sinistre survient dans les 31 premiers jours l’assurance couvrira les coûts en lien avec le sinistre.

  • Q.14. Je devais partir en voyage aux États-Unis mais ma santé ne me le permet plus. L’assurance annulation paiera-t-elle les frais engagés pour la location d’un condo ?

    Oui, si vous étiez considéré comme stable au moins 31 jours avant la date d’achat du voyage et qu’il y avait un contrat de signé attestant les dates de réservation et des coûts payés avant le départ (une preuve du paiement pourrait être demandée).

  • Pour obtenir des informations sur l'assurance-voyage avant de partir

    Pour obtenir toute information avant le départ ou une autorisation avant d’engager ou de payer des frais admissibles, ou pour demander de l’assistance, il suffit de communiquer avec le service d’assistance voyage de SSQ aux numéros de téléphone suivants :

    Du Canada ou des États-Unis : 1 800 465-2928

    D’ailleurs dans le monde : 514 286-8412 (à frais virés).

     Le numéro de contrat (44HQ0) paraissant sur votre carte SSQ doit être fourni au moment de l’appel. 

  • Assurance santé et hospitalisation

  • TABLE DES MATIERES DU CONTENU DE L'ASSURANCE

    SECTION 1 :       QUESTIONS SUR LE MAXIMUM VIAGER

    SECTION 2 :       APPAREILS, EXAMENS ET TRAITEMENTS ADMISSIBLES

    SECTION 3 :       HONORAIRES DES FRAIS MÉDICAUX ET PARAMÉDICAUX

    SECTION 4 :       RÉADAPTATION, CONVALESCENCE ET MALADES CHRONIQUES

    SECTION 5 :       TAUX DE PRIME

    SECTION 6 :       QUESTIONS SUR LES MÉDICAMENTS DE LA RAMQ

    SECTION 7 :       QUESTIONS SUR LA MODIFICATION DU CHOIX DE MODULES

    SECTION 8 :       ASSURANCE SANTÉ (LOI 116)

    SECTION 9 :       BLESSURE DENTAIRE 

  • SECTION 1 : QUESTIONS SUR LE MAXIMUM VIAGER

  • Q.1.1 Le maximum viager de 100 000 $ applicable aux modules de Base et Majoré est-il applicable par personne assurée ?

    Le maximum viager de 100 000 $ prévu pour les modules de Base ou Majoré est calculé par personne assurée. Le maximum viager est de 35 000 $ pour les participants assurés par l’Ancienne protection.

  • Q.1.2 Qu’est-ce qui est inclus dans le calcul du maximum viager de 35 000 $ ou de 100 000 $ ?

    L’ensemble des frais remboursés par l’assureur à une personne assurée est considéré pour le calcul du maximum viager, à l’exception des médicaments de la liste RAMQ, de la chambre d’hôpital et des premiers 60 jours des autres frais d’hospitalisation.

  • Q.1.3 Après l’atteinte du maximum viager de 35 000 $ ou de 100 000 $, quels sont les frais qui peuvent demeurer admissibles pour une personne assurée ?

    Après l’atteinte du maximum viager, la personne assurée ne demeure protégée que pour les médicaments de la liste RAMQ, la chambre d’hôpital et les premiers 60 jours des autres frais d’hospitalisation.

  • Q.1.4 Est-ce que l’accumulateur du maximum viager tient compte des remboursements obtenus pendant la période d’emploi ?

    Selon votre ancien groupe d’emploi et vos périodes d’emploi, les frais soumis pour le calcul du maximum viager de 35 000 $ ou de 100 000 $, pour une personne assurée, peuvent comprendre des frais remboursés par l’assureur pendant la période d’emploi. Communiquez avec l’assureur SSQ Assurance pour connaître le montant résiduel de votre maximum viager.

  • SECTION 2 : APPAREILS, EXAMENS ET TRAITEMENTS ADMISSIBLES

  • Q.2.1 Les appareils pour l’apnée du sommeil sont-ils remboursables par le Régime ?

    Les appareils à pression positive et les orthèses d’avancement mandibulaire, requis pour le traitement de l’apnée grave du sommeil, sont remboursables à 80 %, à la suite d’un diagnostic clairement établi par une clinique du sommeil. L’autorisation préalable de l’assureur est nécessaire avant tout achat ou location.

  • Q 2.2 Un défibrillateur est-il admissible par le Régime ?

    Oui. Seulement pour les personnes assurées avec le module de Base ou Majoré. Le remboursement est à 80 %. L’autorisation préalable de l’assureur est nécessaire avant tout achat ou location.

  • Q.2.3 Les appareils auditifs sont-ils remboursables par le Régime ?

    Non, mais la RAMQ peut rembourser certains appareils pour des conditions médicales particulières.

  • Q.2.4 Quel est le montant remboursable par le Régime pour une orthèse podiatrique ?

    80 % du montant admissible soumis, sujet à un maximum admissible de 125 $ et à un remboursement maximum de 100 $ par année par personne assurée.

  • Q.2.5 Une pompe à insuline est-elle admissible par le Régime ?

    Une pompe à insuline peut être admissible si l’état de santé de la personne assurée le justifie. L’autorisation préalable de l’assureur est nécessaire avant tout achat ou location.

  • Q.2.6 Les lentilles cornéennes pour les cataractes sont-elles remboursées par le Régime?

    La RAMQ rembourse les honoraires professionnels et l’hospitalisation, s’il y a lieu, pour la chirurgie. Cependant, la lentille intraoculaire en remplacement du cristallin peut être admissible par l’assurance à titre de prothèse.

  • Q.2.7 Les examens en vue d’une chirurgie pour les cataractes sont-ils couverts par le Régime ?

    Non, ils sont sous la responsabilité de la RAMQ.

  • Q.2.8 Une radiographie par un chiropraticien est-elle remboursable par le Régime ?

    Seulement pour les personnes assurées avec l’Ancienne protection. Les frais sont sujets à un remboursement de 80 % et à un maximum payable de 35 $ par personne assurée par année (deux fois ce maximum par famille).

  • Q.2.9 Les injections de cortisone sont-elles remboursables par le Régime ?

    Les honoraires demandés pour l’injection ne sont pas admissibles. Cependant, le médicament peut être admissible s’il est prescrit par un médecin, qu’il est inclus de la liste des médicaments admissibles du Régime et qu’il a été acheté en pharmacie

  • Q.2.10 Le cannabis médical est-il remboursé par le Régime ?

    Avec l’approbation de la SSQ Assurance, sur prescription, et s’il fait partie de la liste des médicaments admissibles du Régime.

  • SECTION 3 : HONORAIRES DE FRAIS MÉDICAUX ET PARAMÉDICAUX

  • Q.3.1 Quel est le maximum applicable aux honoraires de frais paramédicaux du module Majoré ?

    Les honoraires des professionnels reconnus en tant que frais paramédicaux du module Majoré sont remboursables à 80 %, avec un maximum payable de 43 $ par visite (pour 2020) et un maximum par année applicable à l’ensemble des frais paramédicaux de 1 075 $ payable par personne assurée.

  • Q.3.2 Comment est ajusté le montant maximum remboursé par visite pour les honoraires de frais paramédicaux du module Majoré ?

    Les dispositions actuelles du Régime prévoient une hausse du montant maximum par visite remboursable pour les honoraires de paramédicaux de 1 $ par année pour atteindre 50 $ par visite en 2027. À moins de changement, le maximum sera maintenu à 50 $ pour les années suivantes.

  • Q.3.3 Les honoraires pour un médecin dans le privé sont-ils remboursables par le Régime ?

    Non, les honoraires des médecins ne sont pas remboursables par le Régime.

  • SECTION 4 : RÉADAPTATION, CONVALESCENCE ET MALADIES CHRONIQUES

  • Q.4.1 Quelle est la durée de séjour reconnue pour un hôpital de réadaptation ou une maison de convalescence ?

    Il n’y a pas de maximum pour un séjour qui est requis médicalement pour une personne assurée. Cependant, l’hôpital de réadaptation ou la maison de convalescence doivent être légalement reconnus comme tels. À noter que le remboursement à 100 % est limité à une période maximale de 60 jours par année. Par la suite, le remboursement est à 80 %, sous réserve des dispositions du maximum viager.

  • Q.4.2 Une personne assurée, avec un diagnostic reconnu de maladie d’Alzheimer, peut-elle être considérée comme « malade chronique » pour les frais d’hospitalisation en soins chroniques ?

    Le motif de la condition médicale de la personne assurée n’est pas un élément déterminant. C’est plutôt que l’état de santé de la personne assurée, peu importe la maladie, l’empêche d’accomplir les cinq activités suivantes : se nourrir, s’habiller, utiliser les toilettes, se déplacer et faire sa toilette personnelle. Il appartient à la personne assurée de fournir à l’assureur les preuves requises de sa maladie chronique et de son incapacité à faire les cinq activités.

  • Q.4.3 Est-ce qu’une personne assurée, hospitalisée dans un hôpital de soins pour malades chroniques privé en tant que « malade chronique » reconnu par l’assureur, peut réclamer les frais d’hébergement ?

    Oui. Ce qui compte, c’est l’état de santé de la personne assurée et la reconnaissance légale de l’institution à titre de CHSLD par le gouvernement, et non pas que l’hôpital reconnu soit public ou privé.

  • SECTION 5 : TAUX DE PRIME

  • Q.5.1 Les taux de primes sont-ils révisables annuellement ?

    Oui, les taux sont ajustés chaque année selon les résultats financiers de l’expérience passée.

  • Q.5.2 La part des primes assumées par Hydro-Québec va-t-elle demeurer la même si la prime augmente ?

    Hydro-Québec assume 50 % du coût de la prime courante (35 % pour certains retraités) de l’Ancienne protection. Pour un participant avec le module de Base ou Majoré, Hydro-Québec verse le même montant qu’elle aurait versé si le participant avait maintenu l’Ancienne protection et le participant assume l’excédent de la prime requise pour le coût des protections modulaires.

  • SECTION 6 : QUESTIONS SUR LES MÉDICAMENTS DE LA RAMQ

  • Q.6.1 Que se passe-t-il lorsque l’adhérent ou le conjoint atteignent l’âge de 65 ans ?

    À 65 ans, ils doivent s’inscrire auprès de la RAMQ pour obtenir la protection médicaments prévue par la Loi de l’assurance médicaments de la RAMQ et le Régime devient le second payeur. À défaut, la prime exigible par le Régime sera haussée substantiellement et cette majoration est supérieure au coût de la cotisation exigible pour la protection médicaments de la RAMQ.

  • Q.6.2 Je suis assuré par l’assurance médicaments de la RAMQ. Est-ce que le Régime paie pour des médicaments non payés par la RAMQ ?

    Oui pour certains médicaments puisque la liste de médicaments admissibles du Régime est plus large que la liste minimale prescrite par la Loi de l’assurance médicaments de la RAMQ.

  • Q.6.3 Je suis assuré par l’assurance médicaments de la RAMQ. Peut-on renouveler les médicaments pour deux ou trois mois pour éviter de payer la franchise ?

    Non, car la franchise de la RAMQ est payée mensuellement.

  • Q.6.4 Un retraité a la protection familiale de l’assurance santé. Il atteint 65 ans avant sa conjointe et celle-ci retourne sur le marché du travail. Peut-elle adhérer aussi à la RAMQ et continuer d’être assurée par la protection familiale ?

    Non car la conjointe a déjà une assurance offerte par son employeur. Cependant tout travailleur employé d’une compagnie offrant une assurance privée à ses employés, doit obligatoirement adhérer à celle-ci comme premier payeur (avant la RAMQ). Si le couple conserve le plan familial, SSQ Assurance sera alors deuxième payeur pour la conjointe, pour les paras médicaux et les médicaments non remboursés par la RAMQ la conjointe conserve l'assurance voyage du plan familial du retraité.

  • SECTION 7 : QUESTION SUR LA MODIFICATION DE CHOIX DE MODULE ET DE PLAN

  • Q.7.2 Selon mon choix, est-ce que l’assureur ou Hydro-Québec vont m’avertir après l’atteinte des trois années de participation ?

    Non, les personnes assurées doivent suivre leur dossier et, si elles désirent et qu’elles peuvent changer de module, elles devront faire leur demande de changement de module au moins trente et un jour précédant le 1er janvier.

  • Q.7.3 Après une participation minimale de trois ans dans un même module, peut-on passer du module de Base à Majoré, ou vice versa, même si on est malade ?

    Oui, la condition médicale n’empêche pas les changements de module.

  • Q.7.4 Quand peut-on passer d’un plan individuel à familial ou de familial à individuel ?

    Une demande pour modifier le plan d’assurance est possible en cas de modification du statut marital. La demande prend effet à la date du changement, si la demande est faite dans les trente et un jours de l’événement, sinon le 1er janvier suivant.

  • Q.7.5 Si je désire changer d’un plan individuel à un plan familial, dois-je attendre une période de trois ans? ?

    Non. Cependant, les dispositions du régime prévoient un changement de plan possible en cas de modification dans le statut matrimonial. Le cas échéant, une demande peut être faite pour changer de plan d’assurance et le nouveau plan d’assurance prend effet à la date du changement, si la demande est faite dans les trente et un jours, sinon le 1er janvier suivant. Également, peu importe les raisons, les changements de plan d’assurance sont possibles au 1er janvier de chaque année.

  • Q.7.6 Est-ce que le conjoint de fait peut être assuré par le Régime ?

    Oui, pourvu que l’adhérent ait opté pour une protection familiale. Pour être reconnu comme « conjoint de fait », une exigence de vie commune d’au moins un an est requise, ou moins d’un an, s’il y a naissance d’un enfant. La séparation de fait depuis plus de trois mois fait perdre le statut de conjoint.

    Le cas échéant, une demande peut être faite pour changer de plan d’assurance et le nouveau plan d’assurance prend effet à la date du changement du statut matrimonial, si la demande est faite dans les trente et un jours du nouveau statut, sinon le 1er janvier suivant. Peu importe les raisons, les changements de plan d’assurance peuvent être également faits au 1er janvier de chaque année.

  • Q.7.7 Jusqu’à quel âge les enfants peuvent-ils être assurés par le Régime ?

    L’enfant de l’adhérent ou du conjoint, dépendant de l’adhérent pour son soutien, peut être assuré par le Régime jusqu’à l’âge de 21 ans moins un jour ou, quel que soit son âge, s’il est étudiant à plein temps. L’enfant frappé d’invalidité totale avant l’âge de 18 ans peut être également assuré. Évidemment, pour couvrir un enfant à charge, l’adhérent doit avoir opté pour une protection monoparentale ou familiale.

  • Q.7.8 Si les deux parents décèdent, l’enfant à charge (handicapé ou non) peut-il conserver l’assurance santé et la transférer à son nom ?

    À la suite du décès d’une personne adhérente, l’enfant à charge qui était assuré en vertu de ce contrat et qui bénéficie d’une rente à l’enfant (portion de rente) du régime de retraite d’Hydro-Québec (RRHQ), peut maintenir sa participation à l’assurance santé à son nom. 

  • Q.7.10 Est-ce qu’un retraité qui a une protection familiale pour l’assurance santé d’Hydro-Québec et qui a aussi une protection familiale pour l’assurance de sa conjointe doit-il prendre la RAMQ lorsqu’il atteint l’âge de 65 ans ?

    Oui, il doit s’inscrire auprès de la RAMQ pour obtenir la protection médicaments prévue par la Loi de l’assurance médicaments de la RAMQ et le Régime devient le second payeur. À défaut, la prime exigible par le Régime sera haussée substantiellement et cette majoration est supérieure au coût de la cotisation exigible pour la protection médicaments de la RAMQ.

  • Q.7.11 Est-ce que mon numéro de carte d’assurance est modifié lorsque j’atteins 65 ans?

    Non le numéro de carte ne change jamais.

  • Q.7.12 Quand puis-je renoncer à l’assurance santé d’Hydro-Québec ?

    Le retraité pourra informer l’assureur, SSQ Assurance, qu’il désire renoncer à l’assurance santé en tout temps. Le changement entrera en vigueur le 31 décembre suivant. Cette décision est irrévocable.

  • Q.7.13 Le conjoint ou les enfants à charge déjà assuré peuvent-ils conserver leur protection lors du décès du retraité ?

    Oui, le conjoint ou l’enfant à charge survivant peut faire transférer l’assurance vers la protection prévue en vertu de l’assurance santé des retraités et ce, à son nom, en choisissant un statut de protection individuel ou monoparental, dans les 60 jours suivant la date du décès. La décision de ne pas transférer l’assurance est irrévocable et aucune nouvelle personne ne peut s’ajouter.

  • SECTION 8 : ASSURANCE SANTÉ (LOI 116)

  • Q.8.1 Les retraités qui ont quitté l’entreprise dans le cadre d’un programme d’indemnité de départ (comme la loi 116) ont-ils les mêmes droits que les autres retraités en ce qui concerne l’assurance santé ?

    Oui, les retraités qui ont quitté l’entreprise dans le cadre d’un programme d’indemnité de départ (comme la loi 116) ont les mêmes droits que les autres retraités en ce qui concerne l’assurance santé. 

    Un employé qui reçoit d’Hydro-Québec, dans le cadre d’un licenciement, une indemnité de licenciement et qui, au moment de son départ, compte au moins 10 ans de service à Hydro-Québec et a 45 ans ou plus est admissible aux mêmes protections d’assurance que les autres retraités.

  • Q.8.2 La conjointe d’un retraité qui a opté pour la loi 116 peut-elle transférer l’assurance à son nom à son décès ?

    Non, seul le conjoint qui bénéficie d’une rente du Régime de retraite d’Hydro-Québec au conjoint peut maintenir sa participation à l’assurance santé au moment du décès de son conjoint. Puisque le retraité qui a opté pour la valeur de la rente à son départ à la retraite n’aura pas de rente payable au conjoint au moment de son décès, le conjoint ne pourra donc pas transférer l’assurance.

  • SECTION 9 : BLESSURE DENTAIRE

  • Q.9.1 Comment se procurer le formulaire pour une blessure dentaire ?

    Les frais dentaires requis pour la réparation et le remplacement de dents naturelles par suite d’un coup accidentel reçu sur la bouche pendant que la personne est couverte par l’assurance santé (y compris une lésion survenant pendant la mastication) peuvent être admissibles. 

    En cas d’événement, la personne assurée doit communiquer avec SSQ Assurance (ssq.ca/hydro-quebec) pour obtenir le formulaire de demande de prestations pour soins dentaire et le compléter. Il est important de cocher OUI à la question « Ces soins sont-ils requis par suite d’un accident ? ». 

    La personne assurée devra indiquer les circonstances de l’accident, pourrait devoir fournir une photographie ou une radiographie de la blessure prise après l’accident et avant les traitements. Par la suite, un spécialiste dentaire de SSQ Assurance analysera votre demande et pourrait contacter votre dentiste, au besoin, afin de lui faire compléter un formulaire plus détaillé à faire signer. Dans tous les cas, les frais doivent débuter dans les 180 jours suivants la date de l’accident.

  • Q.9.2 Mon dentiste m’informe qu’il n’est pas nécessaire de prendre une radiographie puisque la blessure sera invisible, que dois-je faire ?

    Il est préférable que vous contactiez SSQ Assurance avant de consulter votre dentiste afin de connaître les documents ou les preuves nécessaires à l’évaluation de votre réclamation selon votre blessure.